Pass sanitaire à Bruxelles: "permettre à l'horeca de fonctionner est essentiel"

Belga

Le Syndicat neutre pour indépendants n'est évidemment "pas demandeur de nouvelles barrières à la consommation", mais l'organisation voit cependant plus d'éléments positifs que négatifs dans l'éventuelle introduction d'un pass sanitaire dans l'horeca à Bruxelles le 1er octobre. La mesure "éviterait de faire porter sur le secteur la responsabilité d'une situation sur laquelle il n'a aucune prise, a commenté mercredi le secrétaire général du SNI, Christophe Wambersie, auprès de l'agence Belga.

placeholder

"Moins il y a des barrières, mieux c'est. Mais si le pass sanitaire à Bruxelles permet à l'horeca de continuer à fonctionner sur les mêmes bases que dans les autres régions, c'est une bonne chose", résume M. Wambersie. "Cela peut aussi avoir un effet positif en rassurant les clients vaccinés." L'horeca n'a aucune responsabilité quant à la situation sanitaire et au plus faible taux de vaccination à Bruxelles, martèle le SNI. "Nous sommes donc fermement opposés à toute prise en otage du secteur dans un territoire donné", conclut son secrétaire général. (Belga)

© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

logo Belga