Coronavirus - Bahreïn: tous les prisonniers pourront bénéficier d'une peine alternative

Belga

Les prisonniers à Bahreïn pourront désormais tous bénéficier de peines alternatives à l'incarcération, a annoncé le gouvernement jeudi dans un pays où les conditions de détention dans des prisons surpeuplées suscitent l'inquiétude quant à la propagation du Covid-19.Cette option, qui prévoit notamment des peines de travaux d'intérêt général ou la détention à domicile, était jusque-là réservée aux détenus ayant purgé la moitié de leur peine. "En vertu du nouveau système, tout adulte condamné à de la prison sera éligible à une peine alternative, même avant d'avoir commencé à purger sa peine", selon un communiqué du gouvernement. Les personnes condamnées à des peines de prison vont pouvoir effectuer des "travaux d'intérêt général, être détenus à domicile (...), (devoir porter) un bracelet électronique, (suivre) des programmes de réhabilitation ou (payer) des compensations", selon le communiqué. En avril, plus de 100 détenus, dont des opposants au régime, avaient été libérés à la suite de la découverte de cas de Covid-19 dans leur prison qui avait entraîné des manifestations de leurs proches. Des militants de droits humains dénoncent la surpopulation carcérale à Bahreïn, citant notamment la prison de Jaw (est). Selon eux, cet établissement a une capacité maximale d'environ 1.200 personnes mais le nombre de détenus, y compris les opposants politiques, est le triple. Après le soulèvement populaire de 2011, dans le contexte du Printemps arabe, Bahreïn a mené une répression sanglante contre les manifestants, interdit les partis d'opposition et emprisonné des dizaines d'opposants. Les autorités mènent toujours une répression sans merci contre les opposants. Le célèbre opposant et militant des droits humains Nabil Rajab avait été libéré en 2020 après presque quatre ans d'emprisonnement, bénéficiant ainsi de mesures "alternatives" pour les trois années d'emprisonnement qui lui restaient à purger. Bahreïn a enregistré plus de 273.000 cas d'infection au coronavirus, dont 1.388 décès. (Belga)

© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

logo Belga