US Open - Novak Djokovic domine Zverev et reste en course pour le Grand Chelem calendaire

Belga

Le N.1 mondial Novak Djokovic s'est qualifié vendredi (samedi dans la nuit en Belgique) pour la finale de l'US Open de tennis, quatrième et dernière levée du Grand Chelem de l'année, en dominant l'Allemand Alexander Zverev (ATP 4). Le Serbe a disposé du champion olympique en 5 sets (4-6, 6-2, 6-4, 4-6, 6-2) et 3h35 de match. Il jouera dimanche sa 31e finale de Grand Chelem et il tentera surtout de réaliser le "Grand Chelem calendaire".

placeholder

Pourtant, la partie avait plutôt mal débuté pour le Serbe qui, après une bataille disputée, avait dû se résoudre à laisser filer le premier set (4-6). Alexander Zverev avait notamment pu compter sur son service pour bousculer Djokovic. Le numéro 1 mondial a ensuite réagi en se montrant plus régulier dans ses coups et en réussissant à prendre le dessus sur son adversaire. Novak Djokovic a ainsi renversé la tendance, remportant les deux sets suivants (6-2, 6-4). Cela n'empêchait pas la partie d'être âprement disputée, comme en témoigne un échange de 53 coups dans le 3e set, conclu alors par un coup droit gagnant de Zverev. Au terme d'un 4e set particulièrement solide dans le chef de l'Allemand, ce dernier a pris la mesure du numéro 1 mondial (4-6), obligeant les deux joueurs à se départager avec un 5e set. Dans cet exercice, le Serbe s'est d'abord montré intransigeant, avant de montrer quelques signes de fébrilité au moment de conclure (6-2). En quête du "Grand Chelem calendaire" - après ses succès à l'Open d'Australie, Roland Garros et Wimbledon plus tôt dans l'année -, Novak Djokovic tentera aussi dimanche d'ajouter un 4e sacre à l'US Open à son palmarès après ses titres en 2011, 2015 et 2018. En cas de succès, le Serbe ajouterait aussi un 21e titre en Grand Chelem, ce qui ferait de lui le joueur le plus titré devant le Suisse Roger Federer et l'Espagnol Rafael Nadal (20 titres en Grand Chelem chacun). Pour réussir cet exploit, Novak Djokovic devra néanmoins venir à bout du Russe Daniil Medvedev (ATP 2). Plus tôt dans la journée, Medvedev a relativement facilement écarté le Canadien Felix Auger-Aliassime (ATP 15) en trois sets (6-4, 7-5, 6-2), décrochant son ticket pour la finale. Le Russe avait déjà réussi cette performance en 2019 mais il avait alors été battu en finale par Rafael Nadal. (Belga)

© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

logo Belga