Israël ferme l'accès aux territoires palestiniens pour la fête de Yom Kippour

Belga

L'armée israélienne va fermer l'accès aux territoires palestiniens à l'occasion de Yom Kippour, le Grand Pardon, la fête la plus sacrée du judaïsme, qui débute mercredi au coucher du soleil, a annoncé l'armée.

placeholder

Tous les points de passage de Cisjordanie et de la bande De Gaza seront fermés de mercredi midi à jeudi à minuit, sauf pour les cas d'ordre humanitaire. Ces derniers jours, les Palestiniens ont mené de multiples attaques contre des Israéliens, y compris à Jérusalem. La police israélienne a accru sa présence dans la ville. À l'occasion de Yom Kippour, ou jour de la repentance, des milliers de fidèles sont attendus, entre autres, au Mur des Lamentations dans la Vieille ville de Jérusalem, l'un des lieux les plus saints de la foi juive. Israël ferme systématiquement les points de passage avec la Cisjordanie et Gaza lors des principales fêtes juives, pour des raisons de sécurité. Israël a pris le contrôle de la Cisjordanie et de Jérusalem-Est en 1967. Les Palestiniens veulent établir un État palestinien indépendant dans ces régions, avec Jérusalem-Est comme capitale. La bande de Gaza, contrôlée par le mouvement islamiste Hamas, est soumise depuis plusieurs années par Israël à un sévère blocus. (Belga)

© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

logo Belga