La start-up belge Sortlist lève 11 millions d'euros et s'implante en Angleterre

Belga

Sortlist, la plateforme de mise en relation entre entreprises et agences marketing, annonce mercredi une levée de fonds de 11 millions d'euros. Celle-ci lui permettra notamment de se lancer sur le marché anglais et d'embaucher une centaine de personnes.Fondée en 2014, la société wavrienne poursuit sa croissance un an après le rachat de son concurrent allemand AgenturMatching. Elle a également pour ambition de s'implanter aux États-Unis en 2022. Il s'agissait de la troisième levée de fonds de la start-up implantée pour le moment en Belgique, en France, en Espagne, en Allemagne et aux Pays-Bas. Les fonds reçus seront majoritairement investis pour renforcer la présence dans les marchés existants. "Nous avons levé cinq fois plus que lors de la dernière levée de fonds", se réjouit Thibaut Vanderhofstadt, CEO de Sortlist. "Nous avons même dû refuser des nouveaux entrants pour ne pas trop se disperser. Ce qui est important est de s'assurer que les gens qui investissent correspondent à nos valeurs et partagent notre vision. Il ne s'agit pas d'un aspect purement financier." La start-up emploie actuellement plus de 100 personnes. Sortlist prévoit de doubler son effectif actuel et de compter plus de 200 employés d'ici deux à trois ans. (Belga)

© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.