Budget fédéral - Pour le cdH, "il y a un peu de tout et beaucoup de flou"

Belga

"Un peu de tout et beaucoup de flou" dans le budget 2022, a jugé la cheffe de groupe cdH Catherine Fonck. La Chambre poursuivait dans la nuit de mercredi à jeudi le débat sur la déclaration de politique générale, alors que le vote de confiance est attendu jeudi après-midi.

Budget fédéral - Pour le cdH, "il y a un peu de tout et beaucoup de flou"

Pour les humanistes, "on n'a guère avancé, c'est presque un retour à la case départ." "On a vu des grandes promesses et de grandes annonces de lendemains meilleurs: sur la facture énergétique, deux trains par heure, des trains gratuits pour tous, soutenir les soignants, etc. Les partis de la majorité ont fait croire que tout était possible. 'The sky is the limit' ('le ciel est la limite' en français, NDLR). Et beaucoup de citoyens y ont cru. Autant d'illusions suivies de désillusions... L'écart entre les promesses, les annonces, les surenchères et les actes est immense. Et cela participe à alimenter la surenchère des partis extrémistes", a lancé Mme Fonck. "Vous êtes beaucoup plus clairs sur les dépenses que sur la manière dont vous allez les financer", a-t-elle ajouté. Catherine Fonck a notamment pointé l'annonce du gouvernement de procéder à des investissements à hauteur d'un milliard d'ici 2024. "Pour atteindre 3,5% du PIB en investissements en 2024, 1,5 milliard par an d'ici 2024, à côté du plan de relance était annoncé. Il y a un recul à un milliard d'euros sur 3 ans. C'est bien dommage. Une fois que l'on annonce quelque chose, on ne peut pas modifier le cadre." "J'espère que les lignes bougeront pour les classes moyennes dans les semaines à venir", a-t-elle également déclaré à propos des mesures prises pour limiter l'impact de l'augmentation des prix de l'énergie sur les ménages. (Belga)

© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.