Environ 300 personnes devant le café où deux hommes ont perdu la vie à Eupen

Belga

Un vibrant hommage a été rendu mardi soir à Ralph Duveau et Vincent Schumacher qui ont perdu la vie durant la nuit de jeudi à vendredi dans un café de la rue Gospert à Eupen. Environ 300 personnes se sont rassemblées devant le café, à la demande de la famille de Ralph Duveau.

Environ 300 personnes devant le café où deux hommes ont perdu la vie à Eupen

"Malheureusement, il y a déjà eu des lacunes dans l'enquête. Officiellement nous n'avons pas été prévenus du décès de mon frère. C'est par téléphone que la police a annoncé à mon neveu que son père était décédé", regrette Frank Duveau qui s'inquiète de la manière dont l'enquête est menée. "On ne sait absolument rien. Mis à part le service d'aide aux victimes que nous avons rencontré et qui nous a bien reçus nous n'avons aucun contact ni information. Certains témoins, présents au moment des faits, n'ont pas encore été entendus et ne le seront que dans les prochains jours", regrette le frère de la victime qui craint des dysfonctionnements au niveau de l'enquête. "Je me devais d'être présent, pour Ralph et sa famille mais aussi pour dénoncer cette société dans laquelle nous vivons. Peu importe la raison, les gestes barbares comme ceux dont ils ont été victimes se multiplient. On ne peut pas accepter cela", explique un participant au rassemblement qui s'est clôturé par un lâché de ballons blancs, en forme de c?ur, pour soutenir toutes les victimes. (Belga)

© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.