La Fondation Auschwitz a primé des travaux universitaires à l'hôtel de ville de Bruxelles

Belga

La séance académique de remise des prix de la Fondation Auschwitz s'est déroulée mercredi à 18h00 à l'hôtel de Ville de Bruxelles devant environ 70 personnes. Elle a eu lieu en présence du bourgmestre Philippe Close, du secrétaire d'État à l'Asile et la Migration chargé de la Loterie nationale Sammy Mahdi, du secrétaire d'État pour la Relance et les Investissements stratégiques chargé de la Politique scientifique Thomas Dermine ainsi que de représentants des ambassades d'Allemagne, d'Italie et de France.Le prix Fondation Auschwitz de cette année académique 2020-2021 a été attribué à Tom Vanassche (université de Fribourg-en-Brisgau en Allemagne) pour son travail sur la rupture des liens affectifs au travers de la littérature sur la Shoah. Le prix Fondation Auschwitz - Jacques Rozenberg est lui revenu à Anna Veronica Pobbe (Université de Trente en Italie) pour son étude de la fin du ghetto de ?ód?, supervisé par le chef de l'administration nazie Hans Biebow dans la Pologne occupée. La bourse de recherche de la Fondation Auschwitz a été attribuée à Érika Silvestri, candidate doctorante au Centre de recherche sur l'antisémitisme de l'Université technique de Berlin (avec la cotutelle de l'université de Rome La Sapienza), pour son projet de recherche "Secrets de famille: transmission trans-générationnelle de la mémoire d'Aktion T4", la campagne d'extermination des adultes handicapés physiques et mentaux qui a fait plus de 70.000 victimes de 1939 à 1941. Les prix de la Fondation Auschwitz 2019-2020 n'ayant pu être attribués l'an dernier en raison de la pandémie, ils ont également été remis aux chercheurs lauréats. Le prix Fondation Auschwitz est allé à Loïc Lutz (Université de Strasbourg), pour son travail intitulé "Les frères Seuss. Itinéraires et parcours de deux bourreaux concentrationnaires nazis". Le prix Fondation Auschwitz - Jacques Rozenberg est allé à Amélie Faucheux (institut Jean Nicod à Paris) pour sa thèse de doctorat en sociologie "Massacrer dans l'intimité. Le retournement des liens sociaux et familiaux dans le cas du génocide des Tutsis du Rwanda de 1994". Un prix spécial du jury a récompensé Pierre Goetschel pour son documentaire "La Dernière d'entre elles" et une mention spéciale du jury a été décernée à Grégory Célerse et Catherine Bernstein pour leur projet de film documentaire "Les Oubliés du 11 septembre 42". La bourse de recherche de la Fondation Auschwitz de 2019-2020 est revenue à Léa Mendelbaum et William Henne pour leur projet de long métrage documentaire d'animation "Sonder", basé sur le récit de Léon Cohen, survivant du camp de concentration d'Auschwitz. La Fondation Auschwitz récompense annuellement, par des prix et bourses d'une valeur de 3.125 euros, des travaux universitaires qui rendent hommage aux victimes des camps de concentration nazis. (Belga)

© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.