Pêche : Londres appelle au "calme" et à la désescalade

Belga

Le gouvernement britannique a appelé jeudi au "calme" et à la désescalade dans le conflit opposant Paris et Londres sur la pêche, après l'annonce par la France de mesures de rétorsion et le déroutage d'un navire écossais vers un port français.

Pêche : Londres appelle au "calme" et à la désescalade

"Il est important de rester calme et d'aller vers une désescalade", a déclaré le ministre de l'Environnement George Eustice lors d'une brève intervention sur le sujet au Parlement. "Notre porte reste toujours ouverte", a-t-il ajouté. Le ministre a réaafirmé que des licences de pêche avaient été accordées à 98% des bateaux européens qui en avaient fait la demande, dont quatre dans les derniers jours, sur la base de nouvelles informations fournies par l'Union européenne. "Nous restons engagés et disposés à prendre en compte de nouvelles informations", a-t-il ajouté. Le Premier ministre français Jean Castex a, lui, déclaré jeudi que Paris est "ouvert aux discussions" si Londres "respecte ses engagements. Nous sommes ouverts en permanence aux discussions, matin, midi et soir", a-t-il dit, rappelant une nouvelle fois que "les Britanniques doivent respecter leurs engagements". La France, en conflit avec le Royaume-Uni sur les licences de pêche post-Brexit, a annoncé mercredi l'entrée en vigueur mardi prochain de premières mesures de rétorsion contre les îles anglo-normandes et Londres si le nombre de licences accordées aux pêcheurs français reste insuffisant. (Belga)

© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.