Chine: des centaines de vols annulés pour faire face à des flambées sporadiques de Covid

Belga

Les aéroports de Pékin ont annulé vendredi des centaines de vols et les conditions de déplacement ont été renforcées à travers la Chine pour lutter contre l'apparition de foyers épidémiques de Covid-19.

Chine: des centaines de vols annulés pour faire face à des flambées sporadiques de Covid

Le pays, où le coronavirus a fait son apparition fin 2019, a très largement maîtrisé l'épidémie dès le printemps 2020 avec l'adoption de mesures drastiques, dont la fermeture des frontières. Mais dans une dizaine de régions le régime communiste fait face à des flambées sporadiques, ce qui a conduit les autorités à assigner des millions d'habitants à domicile, à intensifier les dépistages et à restreindre les déplacements entre les provinces. Le nombre de cas de Covid demeure cependant largement inférieur à ceux enregistrés dans la plupart des pays. Ainsi, vendredi, 48 personnes ont été testées positives, ce qui porte à 250 le nombre total de cas recensés cette semaine. Les autorités entendent cependant ne prendre aucun risque à quelques mois des Jeux olympiques en février à Pékin. Des dizaines de milliers d'habitants sont confinés chez eux dans la capitale où une poignée de cas ont été signalés. Vendredi, de longues files d'attente se sont formées devant les centres médicaux de Pékin, les habitants se pliant aux nouvelles restrictions. De nombreuses régions exigent que les passagers présentent un test négatif avant d'entrer, en particulier ceux venant de villes où des cas ont récemment été signalés. Les autorités chinoises surveillent également avec la plus grande attention la situation dans d'autres régions. Environ la moitié des vols des deux principaux aéroports de la capitale ont été annulés vendredi, selon la plateforme de suivi chinoise Feichangzhun. Jeudi, les autorités ferroviaires ont ordonné l'arrêt de deux trains à destination de Pékin et plus de 450 passagers ont été testés après que des membres du personnel ont été identifiés comme cas contact. Par crainte de l'apparition de nouveaux foyers épidémiques, d'autres villes ont renforcé les restrictions. Les autorités de Harbin, capitale de la province du Heilongjiang (nord-est), ont déconseillé à 10 millions d'habitants de se déplacer et un tiers des vols a été cloué au sol. Environ 6 millions de Chinois sont confinés à travers le géant asiatique, notamment environ 4 millions à Lanzhoun (nord-ouest) et à Ejin, à la frontière de la Mongolie, qui compte 35.000 habitants. (Belga)

© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.