Sortie du nucléaire - CRM: Le MR se dit inquiet, Ecolo voit la garantie de la sécurité d'approvisionnement

Belga

Ecolo et le MR ont réagi dimanche de manière contrastée à l'annonce du résultat de la première enchère dans le cadre du Mécanisme de Rémunération de Capacité (CRM). Les libéraux francophones ont exprimé leurs "inquiétudes" tandis que les Verts saluaient le succès de l'opération qui permet, selon eux, de garantir la sécurité d'approvisionnement énergétique du pays.

Sortie du nucléaire - CRM: Le MR se dit inquiet, Ecolo voit la garantie de la sécurité d'approvisionnement

"Le CRM reste à ce stade beaucoup trop incertain sur les capacités disponibles d'énergie. Nous avons aussi de grandes inquiétudes sur les émissions de CO2 et le prix. Prévoir deux centrales au gaz le premier jour de la COP26 doit nous amener à réfléchir", a lancé sur Twitter le président du MR, Georges-Louis Bouchez. "Aujourd'hui, notre pays franchit une nouvelle étape importante dans le passage à une énergie 100 % renouvelable. Le résultat de la vente aux enchères montre clairement que nous pouvons garantir l'approvisionnement en énergie pour toutes et tous. C'est une très bonne nouvelle pour les familles et les entreprises", ont déclaré dans un communiqué les co-présidents d'Ecolo, Rajae Maouane et Jean-Marc Nollet. La décision finale de fermer les centrales nucléaires est entre les mains du gouvernement qui devra se prononcer d'ici la fin du mois sur la base d'un rapport fourni par la ministre de l'Energie, Tinne Van der Straeten, sur la sécurité d'approvisionnement et le prix de l'énergie. "Tous les éléments sont sur la table pour la poursuite de la mise en ?uvre de l'accord de coalition", ont souligné les co-présidents. L'accord de coalition Vivaldi confirme la sortie du nucléaire en 2025 mais ouvre la porte à la prolongation de deux réacteurs si la sécurité d'approvisionnement ou les prix étaient menacés. Les Verts saluent le travail du gouvernement. "Après le triplement de l'éolien en mer, la première stratégie fédérale en matière d'hydrogène pour l'industrie, la réforme structurelle de la loi sur l'énergie et l'introduction de la norme énergétique, c'est un autre dossier qui est traité avec expertise et selon le calendrier prévu. Au début du mois d'août, la Commission européenne avait déjà donné son feu vert et félicité notre pays pour son approche dans ce dossier", ont-ils encore dit. (Belga)

© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.