Billie Jean King Cup - Van Herck après la victoire : "Regardons le verre à moitié plein et pas à moitié vide"

Belga

Johan Van Herck était lui aussi satisfait de la victoire de la Belgique 2-1 contre la Biélorussie, lundi à Prague, lors de la première journée de la phase finale de la Billie Jean King Cup. Le capitaine de l'équipe, 47 ans, aurait toutefois aussi aimé voir Elise Mertens et Kirsten Flipkens remporter le double, mais il ne tenait pas à en faire trop d'histoires.

Billie Jean King Cup - Van Herck après la victoire : "Regardons le verre à moitié plein et pas à moitié vide"

"Nous avons opté pour Elise et Kirsten en double, car nous voulions remporter le troisième point", a-t-il expliqué en conférence de presse. "Nous avons aligné notre meilleure équipe, car on ne sait jamais ce qui peut se passer. Chaque match, chaque point peut avoir son importance. C'est la raison pour laquelle Elise a été préférée à Ysaline (NdlR : Bonaventure). Maintenant, les filles en face ont livré un grand match. Elles ont été très agressives. Tout ce qu'elles frappaient, rentrait. On aurait voulu gagner le double, mais le plus important, c'est de gagner la rencontre et de partir avec un avantage demain. L'Australie doit gagner pour avoir une chance. Nous, nous avons déjà une victoire en poche. Restons positif. Regardons le verre à moitié plein et pas à moitié vide. Et si on peut gagner toutes nos rencontres ici 2-1, je serai très content." La Belgique remontera en effet déjà sur le court dans l'O2 Arena de Prague ce mardi pour disputer sa deuxième rencontre du groupe B. Elle y défiera l'Australie, finaliste de la dernière édition, en 2019, mais privée d'Ashleigh Barty (WTA 1) et de Samantha Stosur, spécialiste du double, avec comme enjeu une place en demi-finale, vendredi. "Contre l'Australie, ce sera encore une rencontre difficile", a poursuivi l'Anversois. "Maintenant, avec le résultat aujourd'hui, je pense que c'est un avantage d'avoir déjà joué. Nous avons l'expérience des conditions de jeu, on connaît l'état du court, la manière dont les choses se passent avec les balles neuves. Nous n'avons en outre pas eu de matches très fatigants. Même sans Barty et sans Stosur, l'Australie reste redoutable, car c'est une équipe qui aime participer à cette compétition. Cela risque donc d'être dur, mais nous avons montré aujourd'hui, avec le niveau affiché, que c'est une rencontre que l'on peut gagner. On va désormais prendre le temps de bien récupérer, de discuter avec tout le monde et de coucher la meilleure équipe sur le papier." (Belga)

© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.