Les républicains bloquent un texte sur l'accès au vote des minorités aux Etats-Unis

Belga

Les élus républicains au Sénat américain ont refusé mercredi que soit débattu un projet de loi facilitant l'accès au vote pour les minorités, menacé selon les démocrates dans plusieurs Etats conservateurs.Ce texte, baptisé du nom de l'icône des droits civiques et parlementaire démocrate décédé en 2020 John Lewis, vise à annuler des mesures, souvent très techniques, adoptées cette année par au moins 19 Etats pour limiter l'accès aux urnes des minorités, notamment les Afro-Américains qui votent majoritairement démocrate, selon le groupe de réflexion Brennan Center for Justice. C'est la troisième fois que cette proposition de loi, adoptée en août par la Chambre des représentants, est bloquée par les républicains au Sénat, où il a besoin d'une majorité de 60 élus pour être approuvé. "C'est un moment très, très triste dans l'histoire de cette institution. L'obstruction d'aujourd'hui n'est que la dernière d'une série de tournants inquiétants pour le parti républicain", a dit le chef des démocrates au Sénat, Chuck Schumer, après le vote. Obligation d'avoir une adresse pour s'inscrire sur les listes électorales, interdiction de donner à boire ou à manger aux électeurs faisant la queue devant un bureau de vote, interdiction de voter sur des sites accessibles sans quitter sa voiture: voici quelques-unes des dispositions de la trentaine de lois électorales restrictives adoptées à travers le pays. Ce processus s'est accéléré dans des Etats républicains sur fond d'accusations, jamais démontrées, de fraudes électorales massives martelées par Donald Trump depuis la présidentielle de novembre 2020. La tenue des élections est gérée de façon locale aux Etats-Unis et les républicains considèrent que le Congrès outrepasse ses compétences en voulant décréter comment les élections doivent se dérouler. L'obligation d'avoir une pièce d'identité avec une photo pour voter est une mesure de bon sens, arguent-ils. Seule la sénatrice républicaine de l'Alaska, Lisa Murkowski, a voté mercredi pour que le texte soit débattu. Elle avait auparavant estimé que "tous les Américains méritaient une chance égale de participer à notre système électoral". (Belga)

© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.