Insurrection à Washington - Une juge sceptique face aux efforts de Trump pour garder secrets ses échanges

Belga

Un avocat de Donald Trump a demandé jeudi à une juge fédérale d'empêcher la transmission au Congrès de milliers de documents relatifs aux actes de l'ancien président lors de l'assaut du Capitole le 6 janvier, mais la magistrate n'a pas semblé convaincue par ses arguments.Le milliardaire républicain veut garder secrets ces documents incluant les listes de personnes lui ayant rendu visite ou l'ayant appelé ce jour-là, que lui réclame une commission parlementaire aux mains des démocrates. Cette "commission spéciale" de la Chambre des représentants a été mise sur pied pour évaluer le rôle joué par Donald Trump dans l'attaque menée par ses partisans sur le siège du Congrès, au moment où les élus certifiaient la victoire de Joe Biden à la présidentielle. Donald Trump, qui nie toute responsabilité dans l'attaque, dénonce "un jeu politique" et refuse de collaborer. Il a saisi la justice au nom d'une prérogative du pouvoir exécutif de garder confidentielles ses communications, même en cas d'assignations émises par le Congrès. "Les anciens présidents ont droit d'invoquer cette prérogative", a soutenu jeudi son avocat Justin Clark lors d'une audience à Washington. Mais "la meilleure personne pour juger si la prérogative de l'exécutif s'applique est dans l'exécutif", a rétorqué la juge Tanya Chutkan, en rappelant que l'actuel locataire de la Maison Blanche Joe Biden avait autorisé les Archives nationales à remettre ces documents au Congrès. "Nous ne parlons pas de relevés bancaires ou d'archives comptables de votre client avant qu'il devienne président (...) mais de notes sur ses échanges au moment où des gens brisaient des fenêtres et s'introduisaient dans le Capitole", a-t-elle ajouté en référence à de précédentes batailles légales. "Nous parlons de documents qui, par essence, portent sur l'exercice du pouvoir", a encore dit la juge Chutkan. Elle a toutefois accordé une concession à l'avocat sur le nombre de documents réclamés: "Je suis d'accord avec vous (...) certaines demandes semblent bien trop floues, mais d'autres sont bien spécifiques aux événements du 6 janvier." A la fin de l'audience, la juge a promis de rendre sa décision "rapidement". (Belga)

© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.