L'US Navy relève de ses fonctions le commandement du sous-marin endommagé en mer de Chine

Belga

L'US Navy a annoncé jeudi avoir relevé de leurs fonctions les trois officiers qui commandaient le sous-marin nucléaire endommagé le mois dernier en mer de Chine après avoir heurté un mont sous-marin.Le vice-amiral Karl Thomas, commandant de la 7e Flotte, a relevé de leurs fonctions le capitaine de frégate Cameron Aljilani, commandant de l'USS Connecticut, un sous-marin à propulsion nucléaire de la classe Seawolf, le capitaine de corvette Patrick Cashin, commandant en second du submersible, et le maître principal Cory Rodgers, sous-officier le plus haut gradé à bord, a indiqué l'US Navy dans un communiqué. L'amiral Thomas "a déterminé que du bon sens des décisions prudentes et le respect des procédures auraient permis d'éviter l'incident", précise le communiqué, ajoutant que les trois responsables du sous-marin avaient "perdu la confiance de l'US Navy". L'USS Connecticut, un sous-marin à propulsion nucléaire de la classe Seawolf, avait heurté un objet d'abord non identifié dans l'après-midi du 2 octobre alors qu'il naviguait en immersion en mer de Chine méridionale. Onze marins avaient été blessés. L'enquête a établi qu'il avait heurté un mont sous-marin qui ne figurait pas sur les cartes. Il avait dû faire surface mais était encore en état de naviguer et avait pu rejoindre l'île de Guam, territoire des Etats-Unis dans le Pacifique. Le submersible se trouve encore à Guam et rentrera à son port d'attache de Bremerton, dans l'Etat de Washington (nord-ouest des Etats-Unis) pour y être réparé, précise le communiqué de la Navy. L'US Navy n'a jamais révélé le lieu exact de l'incident, ni la profondeur à laquelle évoluait le sous-marin lors de l'accident. (Belga)

© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.