Une vingtaine d'armes perdues ou volées de la Défense n'ont pas été retrouvées

Belga

Au cours des cinq dernières années (2016-2020), 5.521 dossiers de perte ou de vol de matériel ont été enregistrés à la Défense, dont des armes et munitions. Une vingtaine d'armes n'ont pas été retrouvées, rapporte Sudinfo jeudi, citant les chiffres de la ministre de la Défense Ludivine Dedonder (PS).Interrogée récemment par la députée Kattrin Jadin (MR), la ministre a précisé qu'au cours des cinq dernières années (2016-2020), 5.521 dossiers de perte ou de vol de matériel ont été enregistrés. Un nombre cependant en recul au fil des ans avec 1.997 en 2018, 1.442 en 2019 et 1.079 en 2020. "Il n'est pas possible de donner un aperçu précis du type de matériel volé ou perdu par manque de données à ce sujet", concède la ministre. "Le matériel est très diversifié en raison de la grande diversité des activités de la Défense". Elle est toute fois à même de communiquer que "sur la liste des objets perdus et/ou volés, figurent 83 pertes de munitions (dont 64 retrouvées), 9 vols de munitions (dont 2 retrouvées), 53 pertes d'armes (dont 30 retrouvées) et 4 vols d'armes (dont 1 retrouvée)". Il reste donc pas moins de 26 munitions et 26 armes dont on a perdu la trace. (Belga)

© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.