Bagnaia vainqueur en Algarve de MotoGP, le champion du monde Quartararo chute

Belga

L'Italien Francesco Bagnaia (Ducati), 2e du championnat de MotoGP, a remporté le Grand Prix de l'Algarve, dimanche au Portugal, alors que le champion du monde Fabio Quartararo (Yamaha) a abandonné après une chute.

Bagnaia vainqueur en Algarve de MotoGP, le champion du monde Quartararo chute

Bagnaia a devancé Joan Mir (Suzuki) et Jack Miller (Ducati) sur la ligne d'arrivée, non franchie par Quartararo qui est tombé en fin de course. C'est le tout premier abandon pour le Français cette saison, assuré de son premier titre de champion du monde depuis la course précédente en Italie. Cette fois il n'est pas tombé: parti en pole position comme en Italie il y a quinze jours, "Pecco" Bagnaia a tenu bon aux avant-postes pour remporter son troisième Grand Prix en cinq courses, son troisième cette saison également. Le Grand Prix a été arrêté à deux tours de la fin en raison d'un accident entre Iker Lecuona (KTM-Tech3) et Miguel Oliveira (KTM). Tous les pilotes ayant chuté sont sains et sauf, a indiqué la direction de course. Parti 7e, Quartararo n'a jamais réussi à remonter et a fini par tomber au 20e tour sur 25 prévus. Derrière le Français, le podium de l'année est désormais connu, avant même le dernier GP de l'année la semaine prochaine à Valence: Bagnaia et Mir sont assurés de finir 2e et 3e de l'édition 2021. Devant quelque 28.000 spectateurs, le nonuple champion du monde (dont sept en catégorie reine) Valentino Rossi a fini à la 13e place l'avant-dernier Grand Prix de sa riche carrière. Il prendra sa retraite à 42 ans la semaine prochaine. (Belga)

© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.