Jonas Gerckens, en Class40, et Denis Van Weynbergh, en Imoca, ont pris le départ du Havre

Belga

Jonas Gerckens, en mer avec le Français Benoit Hantzperg (Class 40), et Denis Van Weynbergh avec un autre Français, Tanguy Le Turquis (Imoca), ont pris le départ de leur première Transat Jacques Vabre dimanche au Havre peu après 13h30.

Jonas Gerckens, en Class40, et Denis Van Weynbergh, en Imoca, ont pris le départ du Havre

Le Liégeois compte mettre entre 17 et 22 jours pour rejoindre la Martinique alors que le Brabançon espère boucler la traversée en une quinzaine de jours. Les deux marins veulent s'offrir l'honneur de devenir le premier Belge à terminer l'épreuve. Cette 15e édition de la Route du Café emmènera les 158 skippers sur 79 bateaux vers la Manche d'abord puis les Iles Canaries et l'archipel du Cap Vert pour les Class40 et traverser ainsi l'Atlantique en direction de Fort-de-France et la Martinique. Jonas Gerckens, 41 ans, concourt en Class40 avec son Volvo164 fraîchement sorti de chantier. Ils sont 45 dans cette catégorie dont une douzaine de nouveaux bateaux comme celui du skipper liégeois dont la préparation a été perturbée par une blessure aux côtes consécutives à une chute à l'entraînement il y a un mois. Denis Van Weynbergh, 54 ans, qui a pu monter sa participation grâce notamment à une opération de crowdfunding, espère aussi être le premier Belge à terminer cette course bisannuelle avec son bateau Les Laboratoires de Biarritz -No Limit 4US. Les Class40 (monocoques de 40 pieds/12m) ont pris le départ en premier de cette course à la voile en duo suivi des Ocean Fifty 3 (15m), des Imoca 2 (18m) et des Ultimes 4 (32m). Les Ultimes (5 bateaux en lice) doivent parcourir 7500 milles nautiques (13.890 km), ce sera 5800 nm (10.741 km) pour les Imoca (22 bateaux) et les Ocean Fifty (7 bateaux) qui feront le même parcours, et 4600 nm (8519 km) pour les Class 40 (45 bateaux). Imoca et Ocean Fifty mettront eux le cap sur l'archipel brésilien de Fernando de Noronha, soit une boucle de 5800 milles nautiques (10.741 km) qui leur fera traverser deux fois l'équateur et de fait, deux fois le terrible Pot-au-noir, avant de rallier La Martinique. Les vainqueurs de chaque classe sont attendus deux semaines après le départ dans la baie de Fort-de-France. L'épreuve fait partie des épreuves qualificatives pour le Vendée Globe 2024, le tour du monde en solitaire sans escale et sans assistance. (Belga)

© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.