Les Pays-Bas renoncent bien au financement à l'étranger de projets d'énergies fossiles

Belga

Les Pays-Bas ont finalement décidé de signer la déclaration soutenue par une vingtaine de pays à la COP26 en faveur de la fin du financement à l'étranger de projets d'énergies fossiles, selon un porte-parole du ministère néerlandais des Affaires étrangères. Ces pays, parmi lesquels les Etats-Unis, la Nouvelle-Zélande, le Royaume-Uni, la Suisse et plusieurs Etats-membres de l'UE (Danemark, Portugal, Slovénie, Finlande), mais pas la Belgique à ce stade, ont annoncé vouloir cesser d'ici la fin 2022 le financement à l'étranger de projets d'énergies fossiles sans technique de capture de CO2.

Les Pays-Bas renoncent bien au financement à l'étranger de projets d'énergies fossiles

Les Pays-Bas n'avaient dans un premier temps pas prévu de signer la déclaration, le gouvernement en affaires courantes préférant laisser le prochain gouvernement trancher la question de l'ambition climatique du pays, avant toutefois de se raviser et de signer le document. Cette déclaration fait partie d'une myriade d'engagements et autres promesses (lutte contre la déforestation, réduction des émissions de méthane, verdissement de l'agriculture, etc.) annoncés en première semaine de la COP26, en parallèle des négociations climatiques. (Belga)

© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.