Remous à la prison de St-Gilles: Des propositions soumises pour accord au personnel

Belga

Un accord a été dégagé à l'issue d'une réunion traitant des problèmes de surpopulation carcérale et de manque de personnel, qui a eu lieu lundi après-midi de 13h00 à environ 17h30 entre les syndicats et la direction de la prison de Bruxelles, a indiqué en fin de journée Joachim Vermaeren, délégué syndical CGSP-ACOD à la prison de Saint-Gilles. Les propositions vont être soumises aux agents pénitentiaires, qui pourront se prononcer par voie électronique jusqu'à mardi 18h00. Les syndicats CGSP et SLFP décideront ensuite, en fonction de l'issue des votes, de lever leur préavis de grève déposé mardi ou de l'activer, avec effet à compter du 14 novembre.

Remous à la prison de St-Gilles: Des propositions soumises pour accord au personnel

Si la question des engagements dépasse le niveau local, une solution structurelle a notamment été proposée pour le problème de la surpopulation à la prison de St-Gilles. Selon celle-ci, des places seraient réservées dans d'autres prisons pour permettre des transferts de détenus depuis la prison de Saint-Gilles. À cette mesure sur le long terme s'ajouteraient, cette semaine, des transferts ponctuels pour réduire la pression. Mardi dernier, les syndicats dénombraient 903 détenus pour une capacité maximale fixée à 850. "L'accord n'est pas parfait, mais il propose des solutions à des problèmes qui perdurent depuis un moment", estime Joachim Vermaeren. "Mais, on verra ce que le personnel décide." La CSC a également déposé un préavis de grève relatif aux problèmes de sous-effectif et de surpopulation carcérale, mais pour l'ensemble des prisons de Bruxelles et de Wallonie. Il entrera quant à lui bien en activation ce lundi soir à 22h00 pour une grève d'une durée de 24 heures. (Belga)

© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.