Sortie du nucléaire - Pour Tinne Van der Straeten, le refus du permis pour Vilvorde est "surprenant"

Belga

Pour la ministre fédérale de l'Énergie Tinne Van der Sraeten (Groen), la décision de la ministre flamande de l'Environnement Zuhal Demir (N-VA) de refuser le permis pour le projet de centrale au gaz de Vilvorde est "surprenante car tous les indicateurs étaient au vert".

Sortie du nucléaire - Pour Tinne Van der Straeten, le refus du permis pour Vilvorde est "surprenant"

"La centrale flexible de Vilvorde avait reçu à deux reprises des avis favorables de sa propre administration flamande. Cela crée une incertitude juridique pour tous les projets industriels en Flandre", soutient la ministre écologiste. Selon la ministre fédérale de l'Énergie, des solutions existent au sein du Mécanisme de rémunération de capacité (CRM) en cas de problème avec les permis. "Le règlement du CRM prévoit également des solutions en cas de problème lié à la délivrance des permis. Nous examinerons cette question plus en détail dans les prochains jours", annonce-t-elle. "Après 20 ans de stagnation et de blocage, nous devons enfin aller de l'avant dans ce pays. Pour ce faire, la coopération est nécessaire." (Belga)

© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.