Une ville chinoise offre une récompense pour des infos sur les sources de contamination

Belga

La ville chinoise de Heihe offre une récompense de 100.000 yuans (près de 13.500 euros) pour des informations fiables sur la source de l'épidémie locale de coronavirus. Selon les autorités, l'implication de chacun est nécessaire pour prévenir et contenir les épidémies.

Une ville chinoise offre une récompense pour des infos sur les sources de contamination

Les autorités locales espèrent ainsi découvrir la chaîne de contamination. Heihe est située dans le nord du pays, près de la frontière russe, et compte 1,3 million d'habitants. Selon les analyses effectuées, l'épidémie ne peut pas être attribuée à des infections survenues dans les environs. La Commission nationale de la santé estime par conséquent qu'il existe une nouvelle source venant de l'étranger. Depuis le 1er octobre, les habitants de la ville frontalière sont tenus de désinfecter les marchandises importées achetées en ligne, en particulier les aliments surgelés, à leur arrivée, puis de les faire tester par les autorités. En outre, ils doivent également signaler les cas de contrebande, de chasse illégale et de pêche transfrontalière. Des mesures strictes sont prises en Chine pour empêcher la propagation du coronavirus, notamment par le biais de confinements et de dépistage à grande échelle. Cette approche permet de limiter le nombre d'infections dans le pays. Mardi, 43 nouvelles infections locales, 19 infections importées et 46 cas asymptomatiques ont été enregistrés en Chine continentale. (Belga)

© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.