Le président tchèque accepte la démission formelle du gouvernement sortant

Belga

Le chef de l'État tchèque Milos Zeman a approuvé jeudi soir la démission formelle qui lui avait été remise quelques heures plus tôt par le gouvernement sortant d'Andrej Babis, à la suite de son échec électoral, a annoncé la présidence."Le président de la République Milos Zeman a accepté jeudi 11 novembre (...) la démission du gouvernement et l'a chargé de poursuivre ses fonctions provisoirement jusqu'à la nomination du nouveau gouvernement", a indiqué le porte-parole du chef de l'État sur Twitter. Mardi, M. Zeman, qui reste hospitalisé pour des problèmes hépatiques, a déjà officiellement chargé le chef de l'alliance de centre-droit Ensemble, Petr Fiala, de former le nouveau gouvernement. L'alliance Ensemble, menée par l'ODS de Petr Fiala, a formé une coalition avec une autre alliance de deux autres formations - dont le Parti pirate - et dispose d'une majorité de 108 sièges sur 200 dans la nouvelle Chambre basse du parlement. La signature d'un accord de coalition avait été officialisée lundi par Petr Fiala en vue de définir les priorités et de se répartir les ministères au sein du futur gouvernement tchèque. La République tchèque, membre de l'UE et OTAN qui compte 10,7 millions d'habitants, fait face actuellement à un rebond de l'épidémie de Covid-19 ainsi qu'à une forte hausse des prix de l'énergie. (Belga)

© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.