WTA Finals: Maria Sakkari et Paula Badosa s'imposent avec autorité, Swiatek et Sabalenka dans le dur

Belga

L'Espagnole Paula Badosa (WTA 10) et Grecque Maria Sakkari (WTA 6) se sont imposées en deux sets et avec la manière pour leur entrée en lice dans le groupe Chichen Itza des WTA Finals, le Masters féminin de fin de saison, jeudi à Zapopan (Guadalajara) au Mexique.

WTA Finals: Maria Sakkari et Paula Badosa s'imposent avec autorité, Swiatek et Sabalenka dans le dur

Badosa, lauréate à Indian Wells en octobre, a continué sur sa lancée jeudi contre la Biélorusse Aryna Sabalenka, 2e mondiale et tête de série N.1 en l'absence de l'Australienne Ashleigh Barty. L'Espagnole de 23 ans a aligné dix jeux de rang contre une Sabalenka frustrée par son niveau de jeu pour s'imposer 6-4, 6-0 en 1h16 de jeu. "Après avoir perdu mon service (à 4-4 dans le premier set, ndlr), j'étais très déçue et je suis devenue un peu folle", a concédé Sabalenka. "Je n'ai pas pu m'arrêter et j'ai quelque peu lâché le match." Pour son 2e match, Badosa défiera Sakkari, qui a battu 6-2, 6-4 la Polonaise Iga Swiatek (WTA 9). Intraitable sur son service, la Grecque de 26 ans, a remporté 26 des 27 points derrière sa première balle. "Mon service m'a vraiment bien aidé. J'ai de bonnes sensations malgré l'altitude (1.500m, ndlr). J'ai pu bien contrôler mes frappes et je pense me sentir de mieux en mieux jour après jour", a dit Sakkari après sa victoire. A contrario, Swiatek s'est montrée trop fébrile sur son engagement avec six doubles fautes. (Belga)

© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.