F1 - GP du Brésil - Une amende pour Verstappen, sanctionné pour infraction au règlement du parc fermé

Belga

Le Néerlandais Max Verstappen (Red Bull), leader du championnat du monde de Formule 1, a écopé d'une amende de 50.000 euros pour "infraction au règlement du parc fermé" à l'issue des qualifications du Grand Prix du Brésil vendredi. La F1 l'a annoncé samedi, avant la course sprint qui déterminera la grille de départ du 19e Grand Prix de la saison.

F1 - GP du Brésil - Une amende pour Verstappen, sanctionné pour infraction au règlement du parc fermé

Verstappen a été convoqué par les commissaires de course samedi matin (9h30 heure locale, 13h30 heure belge) dans l'enquête sur la conformité de la Mercedes de son rival Lewis Hamilton. Des images ont montré Verstappen s'approcher et toucher l'aileron arrière de la monoplace d'Hamilton après les qualifications du Grand Prix du Brésil vendredi. Verstappen a été sanctionné pour infraction à l'article 2.5.1 du Code sportif international de la Fédération internationale de l'automobile (FIA). Celui-ci stipule qu'"à l'intérieur du Parc Fermé (où les voitures sont garées après les qualifications, ndlr), l'accès n'est autorisé qu'aux officiels assignés. Toute opération, vérification, préparation ou remise en état est interdite, sauf si elle est autorisée par les officiels susmentionnés ou par les règlements applicables." Hamilton, qui a dominé les qualifications devant Verstappen, fait l'objet d'une enquête des mêmes commissaires pour déterminer si sa voiture est conforme au règlement. C'est précisément son DRS (le volet monté sur l'aileron arrière de sa monoplace qui se déploie pour gagner en vitesse de pointe) qui est en cause, car il s'ouvrirait plus que le règlement ne l'autorise. (Belga)

© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.