Manifestations à Cuba - Cuba retire l'accréditation de journalistes en vue de la manifestation de l'opposition

Belga

Le gouvernement socialiste cubain a décidé de retirer l'accréditation de tous les journalistes de l'agence de presse espagnole EFE, dans la foulée d'une manifestation prévue lundi par l'oppoistion, interdite par les autorités de l'île.Les autorités cubaines ont retiré samedi les accréditations des cinq journalistes de l'agence espagnole de presse Efe à La Havane, invoquant "la réglementation sur la presse étrangère", sans donner de raison exacte, a déclaré le chef de la rédaction Atahualpa Amerise à l'AFP. C'est la première fois qu'une agence entière est interdite d'opérer, a-t-il dénoncé sur Twiter. Dimanche matin, il a annoncé sur Twitter qu'une rédactrice et le caméraman avaient récupéré leurs accréditations à l'issue de "négociations". A Madrid, les autorités espagnoles ont convoqué le chargé d'affaires de l'ambassade cubaine pour "demander des explications", selon des sources diplomatiques. L'ambassade espagnole à La Havane est aussi intervenue. Reporters sans frontières a condamné "un fait gravissime". La semaine passée, l'agence de presse avait publié un entretien avec le leader de l'opposition, déclarée illégale, Yunior García Aguilera. Il est bloqué chez lui par les forces de l'ordre pour l'empêcher de défiler en solitaire à La Havane. La manifestation, devenue le grand sujet de conversation à Cuba, a été planifiée presque exclusivement via l'internet mobile, arrivé à Cuba fin 2018. La manifestation de lundi coïncide avec la réouverture de l'île au tourisme international, le retour à l'école des élèves du primaire et la célébration du 502e anniversaire de La Havane. (Belga)

© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.