Lancement d'une campagne de sensibilisation contre les violences entre partenaires à Liège

Belga

La campagne "Act Against Violence", dont le but est de permettre aux citoyens de faire de leur téléphone un outil contre les violences entre partenaires, a été lancée lundi soir par la Secrétaire d'État Sarah Schlitz et la Cellule Égalité des Chances fédérale, devant le Palais des Princes-Evêques de Liège. Le numéro vert 0800/30.030 est ainsi visible en vert sur la façade de ce bâtiment emblématique de la Ville de Liège."En Belgique, une personne sur quatre est victime de violences entre partenaires", a rappelé la Cellule. "C'est un phénomène qui nous touche toutes et tous au cours de notre vie, que nous en soyons victime, témoin ou auteur. La campagne 'Act Against Violence' invite ainsi tous les Belges à enregistrer le numéro des lignes d'écoute 0800/30.030 côté francophone, 1712 côté néerlandophone et 108 côté germanophone pour que chacun soit prêt à agir quand la situation se présente." Les chiffres à ce sujet sont en augmentation depuis le début de la crise sanitaire. La proportion des cas de violences domestiques rapportés dans l'enquête santé de 2020 est six fois plus élevée qu'en 2018. Parmi les victimes, deux sur cinq ont subi une violence accrue au cours du confinement, relève encore la Cellule. C'est pour cette raison que le gouvernement fédéral a décidé d'investir un million d'euros dans cette campagne fédérale de sensibilisation en soutien à l'action des régions qui financent les lignes d'appel. "Depuis le 1er janvier, 18 femmes sont décédées sous les coups de leur partenaire ou ex-partenaire. Ces drames sont souvent l'aboutissement de mois ou d'années de violences. Pour combattre ces violences entre partenaires, il est essentiel de leur donner de la visibilité pour briser les tabous qui les entourent. Violences physiques, psychologiques, sexuelles, économiques : soyez attentif aux signes et appelez le numéro pour obtenir des conseils ou de l'aide", a mis en avant la Secrétaire d'État. En 2020, les services de police dédiés à la violence intrafamiliale dans le couple, ont enregistrés 20.790 faits de violence physique et 15.168 faits de violence psychique au niveau national, hors violences sexuelles (175) et économiques (1.324). Ces chiffres sont en hausse dans toute la Belgique. Les appels aux lignes d'écoute sont également en augmentation. "Mais tous ces chiffres ne révèlent que la partie émergée de l'iceberg car de nombreuses victimes gardent le silence. Le rôle des témoins de violences est donc crucial", conclut la Cellule. La campagne durera sept semaines à partir du 15 novembre et a démarré avec la projection des numéros sur des bâtiments publics à Liège et Malines. Elle sera également visible en affichage et à la télévision, et sur les réseaux sociaux avec de nombreux contenus interactifs et éducatifs. Un évènement similaire a été organisé en Flandre, dans la ville de Malines, lundi soir, en présence du ministre flamand de l'Intérieur, Bart Somers. (Belga)

© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.