Le transit de matériel militaire reste en Flandre "sous le radar"

Belga

L'ampleur du transit de biens militaires par le territoire de la Flandre reste largement difficile à quantifier en raison de la complexité de la législation et de l'absence de contrôle, indique un rapport de l'institut flamand pour la paix, qui sera examiné mardi par le parlement flamand.Le nombre de demandes de transit, avec ou sans transbordement, de matériel militaire - au sens large - est en recul depuis des années. En 2000, 94 autorisations ont été accordées, alors qu'elles n'étaient plus que quatre en 2019 et que ce nombre s'est encore réduit l'an dernier, selon ce rapport du Vlaams Vredesinstituut que l'agence Belga a pu consulter. A titre de comparaison, la Région wallonne accorde bon an mal an quelque 40 autorisations de transit. Aux Pays-Bas, il s'agit de 20 à 30 demandes traitées annuellement. Mais l'institut flamand pour la paix suggère qu'un certain nombre d'incidents qui se sont produits en 2019 et 2020 tendent à faire penser que la réduction du nombre de demandes de transit, notamment par le port d'Anvers, ne reflète que partiellement la réalité. Le rapport mentionne le cas de biens militaires - principalement des véhicules blindés - acheminés du Canada vers l'Arabie saoudite, sans demande d'autorisation et sans que les services flamands concernés en soient informés. Le rapport, rédigé à la demande du parlement flamand, souligne que le secteur logistique ne dispose pas de l'expertise nécessaire pour organiser correctement le transit de marchandises militaires. Et les services de contrôle font face à "un manque d'information transparente, d'expertise et de personnel". L'un des auteurs, Diederik Cops, pointe aussi la complexité de la législation et plaide pour la conclusion d'un accord de coopération formel entre la douane - qui dépend du ministère fédéral des Finances - et les services de contrôle régionaux afin d'éviter que ce matériel ne tombe en de mauvaises mains. (Belga)

© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.