L'hôpital militaire va devenir un "hub médical" d'ici 2030

Belga

Dans une dizaine d'années, un nouvel hôpital militaire pourrait sortir de terre sur son site historique de Neder-over-Heembeek, à Bruxelles, annonce la ministre de la Défense, Ludivine Dedonder (PS), dans sa note de politique générale pour l'année 2022, citée dans La Libre Belgique mardi."Pour répondre aux évolutions actuelles et à venir, l'hôpital militaire Reine Astrid (HMRA) de Neder-over-Heembeek se transformera à l'horizon 2030 en hub médical qui abritera entre autres un hôpital de crise et de gestion de catastrophes", explique la ministre. "Cette nouvelle plateforme médicale (medical hub) contribuera au soutien médical des forces armées en opérations via le déploiement de ressources médico-soignantes formées en opération ; développera des capacités d'expertise, de recherche, de formation et d'innovation utiles au fonctionnement de la Défense et de la société civile ; optimisera la prise en charge des patients ; et poursuivra l'intégration dans l'offre civile de soins de son bassin", développe la sa note de politique générale. La nouvelle infrastructure pourrait accueillir en son sein des partenaires civils et ainsi faciliter les interactions. Elle pourrait aussi servir de centre logistique pour du matériel médical, stocker certains médicaments (rôle de pharmacie) et accueillir le laboratoire militaire actuellement à Peutie. (Belga)

© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.