Coronavirus - Le SNI craint un impact important pour l'horeca et les discothèques

Belga

Le syndicat neutre pour indépendants (SNI) salue la décision du Comité de concertation (Codeco) de n'avoir fermé aucun secteur face au rebond épidémique, mais craint un impact économique important sur l'horeca et les discothèques. "De nombreuses mesures nous semblent plus symboliques qu'efficaces", a-t-il indiqué mercredi soir dans un communiqué.Alors que l'épidémie de Covid-19 se renforce, le Codeco, réuni mercredi, a annoncé une série de mesures visant à freiner la propagation du virus. Parmi celles-ci figure l'obligation, en plus de la possession du Covid Safe Ticket (CST), du port du masque dans les événements, l'horeca et le monde de la nuit. Une mesure que le SNI juge "décevante". "Les exploitants horeca devront agir encore davantage comme des policiers. Ce n'est pas leur travail. Le plaisir d'aller dans les bars aura complètement disparu et le secteur le ressentira", déplore l'organisation. Dans les discothèques, la possibilité de réaliser un test rapide pour pouvoir se passer du masque risque de "devenir ingérable sur le plan organisationnel", craint encore le SNI. "Nous ne cessons de répéter qu'un plan beaucoup plus solide est nécessaire pour s'attaquer aux sources de contamination", ajoute le syndicat, regrettant "l'effet négatif" du CST sur le chiffre d'affaires des exploitants. (Belga)

© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.