Enseignement: le Parlement valide le soutien de 75 euros à l'achat d'un pc portable

Belga

Le Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a validé mercredi un projet de décret qui prévoit la possibilité d'octroyer un soutien de 75 euros à certaines familles qui désirent acheter un ordinateur pour leur enfant inscrit dans le secondaire.

Enseignement: le Parlement valide le soutien de 75 euros à l'achat d'un pc portable

Un budget de 15 millions d'euros a été prévu à cet effet par le gouvernement. Mardi, la Ligue des familles et le réseau wallon de lutte contre la pauvreté avaient dénoncé ce texte, critiquant le fait que les écoles puissent demander aux parents de débourser plusieurs centaines d'euros pour un ordinateur ou une tablette, dont la Fédération ne prendrait en charge qu'une petite partie (75 euros), et pour un nombre limité de familles. Les deux organisations y voyaient là un "recul inacceptable" dans le cheminement vers la gratuité scolaire. Mercredi, lors du débat sur le texte en séance plénière, le ministre en charge de ce dossier, le socialiste Frédéric Daerden, a assuré que l'achat d'un ordinateur personnel pour leur enfant ne serait jamais imposé aux parents. Selon M. Daerden, l'aide proposée vise juste à soutenir les parents qui souhaiteraient librement acquérir un ordinateur pour leur enfant. Il a encore rappelé que les écoles avaient elles-mêmes reçu des moyens complémentaires pour acquérir des ordinateurs afin de les mettre à disposition des élèves les plus précarisés. Devant les députés, le ministre a rappelé que les (maigres) finances de la FWB ne permettaient pas d'offrir un ordinateur à chaque élève de FWB. "Nous essayons de répondre au mieux (aux besoins)", a-t-il conclu. Le décret a été approuvé par la majorité arc-en-ciel. L'opposition PTB a voté contre. Le reste de l'opposition s'est abstenue. (Belga)

© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.