Le coût des tests approche du milliard d'euros depuis le début de la crise

Belga

La facture totale des coûts supportés par l'État pour les tests de détection du Covid-19 approche le milliard d'euros depuis le début de la crise sanitaire, rapporte La Libre Belgique Bruxelles mercredi.

Le coût des tests approche du milliard d'euros depuis le début de la crise

La secrétaire d'État au Budget, Eva De Bleeker (Open VLD), interrogée par écrit par le député fédéral Sander Loones (N-VA), explique que, le 20 septembre, l'Institut national de l'assurance maladie invalidité (Inami) a estimé le coût global des mesures pour lutter contre la pandémie de coronavirus à 1,512 milliard d'euros pour l'année 2021. De ce montant, "la part pour les tests" s'élève "à un total de 737 millions d'euros". L'Inami rembourse tout ou partie des tests, en fonction du type de test et de conditions à respecter. L'immense majorité du budget de l'État prévu pour les tests en 2021 est consacrée aux tests PCR, à hauteur de 713,6 millions d'euros - en ce compris les frais de fonctionnement de la Plateforme nationale de testing Covid-19, précise la secrétaire d'État. Pour le surplus, 11 millions d'euros ont notamment été consacrés aux prélèvements d'échantillons chez les voyageurs et pour des événements, et un peu plus de 4 millions pour la détection de variants. La Secrétaire d'Etat indique aussi que 5,351 millions d'unités de tests de détection du Covid-19 ont été effectués jusqu'au 31 décembre 2020, ainsi que remboursés par l'Inami, "soit une dépense de 229,648 millions d'euros", sans les frais de fonctionnement. Avec les 737 millions estimés en 2021, ajoutés aux 230 millions de 2020, on arrive à 967 millions d'euros au total, soit presque un milliard d'euros d'argent public consacré aux tests Covid. (Belga)

© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.