Un F-35 britannique s'écrase en Méditerranée, le pilote s'éjecte

Belga

Un avion de combat F-35B britannique s'est abimé mercredi en mer Méditerranée mais le pilote a fait usage de son siège éjectable et a survécu à l'accident, a annoncé le ministère britannique à Londres.

Un F-35 britannique s'écrase en Méditerranée, le pilote s'éjecte

Cet appareil monoplace opérait depuis le porte-avions HMS Queen Elizabeth, sur le chemin de retour d'une première mission qui l'a mené jusqu'en mer de Chine après avoir franchi le canal de Suez. Le F-35B, un chasseur furtif de cinquième génération, s'est écrasé vers 11h00 HB en Méditerranée durant une mission de routine. Le pilote s'est éjecté avant que l'avion ne tombe en mer et a été retrouvé vivant, a indiqué un porte-parole du ministère britannique de la Défense à l'agence de presse Press Association (PA). Le pilote a été emmené à bord du porte-avions et une enquête a été ouverte pour déterminer les causes de l'accident. Le Royaume-Uni a commandé 48 F-35B - des avions à décollage et atterrissage verticaux, identiques à ceux utilisés par les Marines américains. Le prix unitaire de chaque appareil est estimé à quelque 100 millions de livres (environ 119 millions d'euros). Une commande supplémentaire est envisagée par Londres. Les avions du porte-avions Queen Elizabeth avaient, lors de la partie aller de leur déploiement, participé à des bombardements contre les positions du groupe djihadiste Etat islamique (EI) en Irak et en Syrie. (Belga)

© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.