Disparition de Peng Shuai - Le président du CIO a parlé par vidéo avec la joueuse de tennis chinoise Peng Shuai

Belga

Le président du CIO Thomas Bach a parlé lors d'une visioconférence de "trente minutes" dimanche avec la joueuse de tennis chinoise Peng Shuai, a annoncé l'organisme olympique dans un communiqué.

Disparition de Peng Shuai - Le président du CIO a parlé par vidéo avec la joueuse de tennis chinoise Peng Shuai

Le Comité olympique a précisé qu'elle "avait expliqué qu'elle était saine et sauve à son domicile à Pékin mais qu'elle aimerait que sa vie privée soit respectée", lors de l'appel, qui réunissait aussi la présidente de la Commission des athlètes Emma Terho, et la Chinoise Li Lingwei, membre du Comité olympique. Il s'agit à priori du premier échange direct entre la joueuse et des responsables situés hors de Chine depuis que l'affaire a éclaté. Dimanche matin, Peng Shuai, 35 ans, ex N.1 mondiale du double et star dans son pays, est apparue à un tournoi de tennis à Pékin. Elle n'avait pas été vue publiquement depuis qu'elle a accusé Zhang Gaoli, un puissant ex-responsable du Parti communiste de 40 ans son aîné, de l'avoir contrainte à un rapport sexuel au cours d'une relation discontinue de plusieurs années. Sa disparition a causé un émoi international, et une mobilisation de stars du tennis mondial comme Serena Williams et Novak Djokovic sur les réseaux sociaux. La WTA a de son côté menacé de mettre fin à des contrats lucratifs avec la Chine, et estimé par la voix de son président Steve Simon que "la vidéo (du tournoi de tennis à Pékin, ndlr) seule (n'était) pas suffisante" pour montrer qu'elle était "libre de ses décisions et de ses actions". Le Royaume-Uni a exhorté samedi la Chine à fournir "des preuves vérifiables" de la "sécurité et de la localisation" de la joueuse de tennis, tandis que Paris a demandé dimanche à ce qu'elle puisse "parler" librement. L'ancienne championne a indiqué au CIO qu'elle "préférait passer du temps avec ses amis et sa famille actuellement", selon l'organisme olympique. "J'étais soulagée de voir que Peng Shuai va bien, ce qui était notre plus grande inquiétude", a déclaré Emma Terho dans le communiqué. (Belga)

© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.