TC Mons - La CGSP dénonce "une justice de classe" après la condamnation d'un délégué syndical

Belga

Pascal Douliez, secrétaire régional de la CGSP, a dénoncé mardi "une justice de classe" après la condamnation d'un délégué syndical pour violation du secret professionnel, prononcée par le tribunal correctionnel du Hainaut.Le tribunal a accordé la suspension du prononcé à l'agent pénitentiaire de profession, qui a dénoncé les agissements d'une collègue qui s'était confiée à lui, en tant que délégué syndical, pour l'informer qu'elle avait fait rentrer de l'alcool dans la prison de Tournai pour un détenu. Pour le tribunal, le délégué syndical était tenu au secret professionnel. Pour la CGSP, cette décision pourrait provoquer des problèmes au sein de la fonction publique, et notamment au sein de la police. "Si maintenant un officier de police judiciaire, qui est aussi délégué syndical, reçoit une confidence de ce genre, il ne pourra pas dénoncer ce qu'il a reçu en confidence en sa qualité de délégué syndical, mais il sera en difficulté par rapport à sa qualité d'officier de police judiciaire qui, je rappelle, est également auxiliaire du procureur du Roi", a déclaré Pascal Douliez. Ce dernier évoque "une justice de classe", dénonçant une transaction pénale de trente millions d'euros proposée par le parquet fédéral au groupe Jost, poursuivi pour fraude sociale et traite des êtres humains, afin d'échapper à un procès public, contrairement aux syndicalistes, à Liége (condamnations de syndicalistes pour entrave méchante à la circulation) puis à Tournai "Nous sommes dans une justice des classes, dans une justice des riches, et c'est insupportable", a commenté Pascal Douliez. Quelques minutes avant le prononcé du jugement, des centaines de syndicalistes s'étaient réunis devant le palais de justice de Tournai pour soutenir le prévenu mais aussi pour défendre "les libertés syndicales". (Belga)

© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.