Valéry Demory, coach des Belgian Cats : "Le tirage au sort aurait pu être pire"

Belga

Le chemin qui sépare la Belgique de l'Australie, théâtre du Mondial 2022 de basket féminin, est désormais connu. Il passera par Washington DC et un tournoi, prévu du 10 au 13 février 2022, qui verra les Belgian Cats défier les États-Unis, la Russie et Porto Rico. "Nous avons une poule intermédiaire. Cela aurait pu être pire mais aussi plus favorable", a dit le nouveau sélectionneur national Valéry Demory à l'agence Belga après le tirage au sort.

Valéry Demory, coach des Belgian Cats : "Le tirage au sort aurait pu être pire"

"C'est clair que les Américaines (triples championnes du monde en titre, ndlr) sont plus fortes que nous", a d'emblée concédé le technicien français, arrivé à la tête des Cats après les Jeux Olympiques de Tokyo. "Mais nous devons pouvoir battre la Russie et Porto Rico si nous voulons figurer au Mondial. La Russie est une nation en devenir. Elle monte crescendo, il faudra s'en méfier", a encore prévenu Demory, 58 ans. Petite ombre au tableau, l'équipe nationale devra effectuer un long voyage vers la capitale américaine. "J'aurais préféré Belgrade (où deux des quatre tournois qualificatifs sont disputés, ndlr) afin d'éviter la fatigue d'un long trajet en avion. Mais nous irons à Washington avec l'ambition de tout faire pour décrocher la qualification." Pour y parvenir, la Belgique devra figurer dans le top 3 du groupe sauf si les Américaines, déjà qualifiées, terminent à la dernière place. Dans ce cas de figure-là, seul le top 2 validera son ticket pour l'Australie. Le néo-sélectionneur est aussi revenu sur ses premières impressions après ses débuts à la tête des Cats. Après une défaite en Bosnie-Herzégovine, son équipe a inversé la tendance contre l'Allemagne lors des deux premières rencontres qualificatives pour l'Euro 2023. "La défense est bien en place, il fait maintenant travailler les transitions, où nous devons être plus rapides. Je dois encore apprendre à mieux connaître le groupe, j'ai besoin de temps pour faire connaissance avec tous les profils", a expliqué Valéry Demory avant d'évoquer les contours de son effectif. "Il y a quatre places ouvertes. Maxuella (Lisowa Mbaka, ndlr) a gagné sa place. Aux autre filles de montrer ce qu'elles valent. Ce n'est pas toujours le coach qui offre les cadeaux", a-t-il ponctué. (Belga)

© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.