Washington va retirer les Farc de leur liste des organisations terroristes

Belga

Le gouvernement américain a notifié mardi au Congrès des Etats-Unis son intention de retirer les ex-rebelles des Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc) de sa liste noire des organisations terroristes étrangères, a déclaré à l'AFP une source parlementaire.Cette décision intervient à la veille du cinquième anniversaire des accords de paix qui ont mis fin à la guerre dans le pays. "Je peux confirmer que le gouvernement a envoyé aujourd'hui une notification au Congrès nous informant qu'ils vont retirer les Farc de la liste des organisations terroristes", a dit cette source. Auparavant, le porte-parole de la diplomatie américaine Ned Price s'était borné à faire état d'une "notification au sujet de prochaines mesures" prises par Washington au sujet des Farc. Les Farc étaient sur la liste noire américaine depuis 1997. Elles avaient signé le 24 novembre 2016 un accord de paix avec le président colombien de l'époque, Juan Manuel Santos, après des négociations à Cuba. Considérée comme la guérilla la plus puissante d'Amérique Latine avec 13.000 combattants, les Farc ont depuis rendu les armes, même si la paix reste fragile dans un pays toujours soumis à la violence, et divisé. Devenue un parti politique (Comunes), l'ex-rébellion est désormais une force politique négligeable. (Belga)

© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.