Pays-Bas: le pourcentage de décès aussi élevé que lors de la 2e vague dans les homes

Belga

Le pourcentage de décès dans les maisons de repos néerlandaises est aussi élevé que lors de la deuxième vague de l'épidémie de coronavirus en novembre de l'année dernière, a indiqué lundi le professeur de médecine gériatrique Cees Hertogh sur les ondes de la radio publique NOS.Les données les plus récentes montrent qu'environ 22% des résidents vaccinés meurent après avoir été infectés. La baisse de l'efficacité des vaccins, en particulier chez les personnes âgées, en est l'une des causes. La fragilité des résidents des maisons de repos ainsi que le variant delta jouent également un rôle. "Il est non seulement plus contagieux que les variants précédents mais entraîne également plus souvent une issue fatale chez les personnes âgées vulnérables", note le professeur. (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.