Jupiler Pro League - Un Charleroi d'un cynisme à toute épreuve s'impose à Eupen

Belga

Charleroi s'est imposé 0-4 dimanche après-midi sur la pelouse d'Eupen pour le compte de la 20e journée de Jupiler Pro League. Malmenés en première période, les Carolos ont pu compter sur un excellent Hervé Koffi et Shamar Nicholson, auteur d'un triplé et d'une passe décisive. Au classement, les Zèbres sont 6e avec 32 points, à trois longueurs de la 4e place occupée par Anderlecht. De son côté, après un bon début de saison, Eupen rentre tout doucement dans le rang et pointe au 10e rang avec 25 unités.

Jupiler Pro League - Un Charleroi d'un cynisme à toute épreuve s'impose à Eupen

Les Carolos démarraient en trombe cette rencontre et, après 8 minutes, Ali Gholizadeh faisait sauter le verrou eupenois. Bien servi par Shamar Nicholson, l'Iranien contrôlait dans le rectangle avant de s'avancer et tromper le portier des Pandas grâce à son 7e but en championnat. Depuis cette ouverture du score, il n'y en avait plus que pour les Eupenois. Au quart d'heure, Stef Peeters s'infiltrait dans le rectangle et centrait vers Smail Prevljak qui voyait son envoi repoussé par Hervé Koffi. Le ballon revenait sur Andreas Beck qui échouait également sur le portier des Zèbres. L'action se poursuivait et quelques secondes plus tard, Prevljak tentait à nouveau sa chance, mais Koffi se montrait impérial pour la troisième fois en moins d'une minute. Le gardien burkinabé éc?urait une nouvelle fois Prevljak à la 20e. En plein temps fort eupenois, Charleroi doublait la mise par l'entremise de Nicholson. Le Jamaïcain inscrivait son 11e but de la saison en reprenant une frappe d'Anass Zaroury repoussée par le gardien des Pandas (22e, 0-2). Dominés une partie de la première mi-temps, les Carolos faisaient 0-3 par un magnifique envoi de Nicholson dont la frappe à l'entrée du rectangle trouvait la lucarne opposée de Robin Himmelmann (42e, 0-3). Les errements défensifs des Pandas continuaient en seconde période et Nicholson, lancé sur orbite, inscrivait son triplé dès l'entame de la seconde mi-temps (49e, 0-4). À la 72e, Leonardo Rocha se retournait bien dans le rectangle lors d'une des rares escarmouches des Pandas dans cette deuxième mi-temps, mais comme ses coéquipiers plus tôt dans la rencontre, il trouvait Hervé Koffi sur son chemin. (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.