Coronavirus - La Nouvelle-Zélande reporte la réouverture de ses frontières à cause du variant Omicron

Belga

La Nouvelle-Zélande a reporté à la fin du mois de février son projet de réouverture progressive de ses frontières en raison de l'avancée du variant Omicron du coronavirus. C'est ce qu'a annoncé mardi le ministre local du Coronavirus; Chris Hipkins. Il était jusqu'ici prévu de commencer cette réouverture progressive dès la mi-janvier."En attendant jusqu'à la fin du mois de février, la Nouvelle-Zélande est mieux protégée et la propagation éventuelle d'Omicron peut être retardée", a justifié M. Hipkins dans un communiqué. "Cette décision est évidemment décevante et va interférer avec de nombreux projets de vacances, mais il est important que nous annoncions les changements aujourd'hui afin que ces projets puissent être reconsidérés." En outre, à leur arrivée en Nouvelle-Zélande, les voyageurs devront dorénavant présenter un test de dépistage du coronavirus négatif, effectué au maximum 48 heures avant le départ. Auparavant, ce délai était de 72 heures. Le pays a signalé 22 cas de la variante Omicron jusqu'à présent, tous attrapés à la frontière. Il avait annoncé en octobre qu'il rouvrirait ses frontières aux ressortissants néo-zélandais et aux Néo-Zélandais vivant en Australie à partir de la mi-janvier. Ils ne devaient alors plus être soumis à une quarantaine à leur arrivée. Dans un second temps, les frontières devaient ensuite rouvrir pour tous les voyageurs vaccinés à partir du 30 avril. On ne sait pas encore si ces projets seront également reportés. Depuis mars 2020, la frontière du pays est fermée à tous, à l'exception de ses propres citoyens et résidents. Au début de l'année, une bulle de voyage avait cependant été mise en place pendant plusieurs mois avec l'Australie. Afin de lutter contre le variant, le délai entre l'injection de la deuxième dose du vaccin contre le Covid-19 et celle de rappel sera en outre raccourci. Au lieu de six mois, il ne faudra plus que quatre mois. Cela alors que plus de 90% de la population néo-zélandaise éligible est entièrement vaccinée. Les enfants âgés de 5 ans et plus pourront, par ailleurs, être vaccinés à partir de la mi-janvier. Avec une population de 5 millions d'habitants, la Nouvelle-Zélande a signalé environ 13.000 cas de Covid-19 et 49 décès depuis le début de la pandémie. (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.