CORONAVIRUS - Colère et indignation pour l'Opéra Royal de Wallonie-Liège

Belga

"C'est un véritable sentiment de colère et d'indignation que nous ressentons face à cette décision, prise unilatéralement et au mépris des efforts conséquents mis en place pour respecter les mesures édictées précédemment", a réagi mercredi l'Opéra Royal de Wallonie-Liège à la suite des nouvelles mesures prises par le Comité de concertation."Est-il encore utile de rappeler que, comme nombre d'autres acteurs culturels en Belgique, nous avons appliqué scrupuleusement la limitation des jauges au nombre -ridicule pour une salle telle que la nôtre- des 200 spectateurs, l'usage du CST, la consigne donnée à nos artistes de chanter ou de jouer masqués ou entourés de cloisons de plexiglas, ou encore le testing régulier de tout le personnel, pour ne parler que des dernières mesures ? Est-il encore utile de rappeler les multiples études réalisées dans les lieux culturels en Europe (Belgique comprise) qui ont montré, depuis plusieurs mois, que les salles de spectacle ne sont pas des lieux de propagation du virus ?", s'indigne l'Opéra. "Malgré tous les efforts consentis par le secteur culturel, durement éprouvé au cours des derniers mois, celui-ci se trouve une fois de plus victime de décisions incompréhensibles de la part des autorités", ajoute l'institution. Les représentations d'Otello, Ossia il Moro di Venezia des 26, 28 et 31 décembre n'auront pas lieu. Les détenteurs de tickets seront contactés personnellement par la billetterie en vue du suivi de leurs remboursements. (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.