Gaia dépose plainte contre des éleveurs de dindes pour violation du bien-être animal

Belga

L'organisation de défense des droits des animaux Gaia a décidé mercredi de déposer plainte auprès du parquet d'Ypres contre quatre élevages de dindes situés en Flandre occidentale. Mardi, Gaia avait publié des images de ces exploitations qui, selon l'organisation, montraient "des violations extrêmes du bien-être animal".

Gaia dépose plainte contre des éleveurs de dindes pour violation du bien-être animal

"Ce que nous avons trouvé dans ces exploitations" situées à Heuvelland, Lichtervelde, Wervik et Lendelede "est tellement grave que nous n'avions pas d'autre choix que de porter plainte", a commenté le président de Gaia, Michel Vandenbosch. "Si nous ne déposons pas plainte pour des abus aussi horribles, alors pour quoi porterions-nous plainte?". Selon Gaia, les animaux étaient très faibles, gravement blessés et gisaient dans leurs propres excréments. Concrètement, Gaia entend poursuivre les éleveurs pour exposition d'animaux à des souffrances inutiles, pour abattage inutile et pour exploitation d'animaux dans des conditions ne correspondant pas à leurs besoins. "Jusqu'à présent, la peine maximale pour ces infractions s'élève à six mois de prison et une amende de 16.000 euros", ajoute l'avocat de Gaia, Me Anthony Godfroid. Toutefois, "le ministre flamand du Bien-être animal, Ben Weyts (N-VA), a déjà annoncé que les sanctions actuelles seront portées à cinq ans de prison et à des amendes considérablement plus élevées", a conclu l'avocat. (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.