Argentine: feux de forêts dans plusieurs provinces du Sud

Belga

Au moins 250 personnes, entre pompiers et personnels de parcs nationaux, luttaient vendredi contre divers incendies dans plusieurs provinces du Sud de l'Argentine qui ont détruit plusieurs milliers d'hectares de forêt, sans faire pour l'heure de victimes, selon les autorités.

Argentine: feux de forêts dans plusieurs provinces du Sud

Au moins cinq avions et six hélicoptères bombardiers d'eau étaient en action ou en attente pour intervenir dans des zones forestières d'altitude peu peuplées des provinces de Rio Negro, Chubut, Neuquen. Certains feux sont distants de plus de 300 km, comme ceux d'Aluminé et Bariloche, où le ministre de l'Environnement Juan Cabandié s'est rendu jeudi. Deux des quatre incendies recensés ces derniers jours dans la province de Neuquen étaient encore actifs, deux dans le Chubut, et un sur deux dans le Rio Negro, dont un aux abords du Lac Steffen, dans le Parc national Nahuel Huapi, à environ 50 km de la ville touristique de Bariloche (1.500 km au sud-ouest de Buenos Aires). L'incendie le plus important, à Aluminé, dans la province de Neuquen, présentait "un front d'environ 4.000 mètres qui continue d'avancer vers le sud-est", dans une zone inhabitée, et a détruit quelque 3.900 hectares de forêt indigène de pins et d'araucarias, a rapporté le maire d'Aluminé, Jorge Lara, sur une radio locale. Aucune victime n'a été pour l'heure recensée, seul un pompier de 25 ans blessé par une chute de pierres a dû être héliporté vers un hôpital mais ses jours n'étaient pas en danger. Le ministère n'a pas fait état d'évacuations mais l'accès touristique aux villages de El Manso et Villegas, dans le secteur des Lac Steffen et Martin, a été fermé jeudi pour 72 heures afin de limiter la circulation. La population locale peut cependant continuer d'y accéder. Le ministère a souligné la "grande complexité du terrain avec des pentes raides, de grandes distances entre les points d'intervention, l'accumulation de matières combustibles végétales, la sécheresse, des températures élevées, des vents de différents secteurs et d'intensité variée". La stratégie privilégiée était l'attaque des foyers par de petites équipes mobiles. Les incendies dans les zones forestières du sud argentin de Patagonie, d'une superficie supérieure à cinq fois la France, sont une occurrence régulière de l'été austral. Le bulletin de jeudi du Système national de gestion du feu y faisait état d'une douzaine d'incendies, dont cinq actifs. (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.