Nouveau le 1er janvier - Plafond d'exonération rehaussé pour les étudiants boursiers qui travaillent

Belga

Les étudiants boursiers qui touchent le revenu d'intégration sociale (RIS) verront augmenter le plafond de l'exonération socio-professionnelle à laquelle ils peuvent prétendre lorsqu'ils travaillent, à la hauteur du plafond appliqué aux non-boursiers, soit un passage de 72,23 euros par mois à 264,13 euros par mois. Cette mesure initiée au début de la crise du coronavirus, sera définitive à partir du 1er janvier.La différence de traitement entre les étudiants boursiers et non boursiers était née de l'idée selon laquelle un étudiant ne devait pas travailler pour se consacrer à ses études: l'exonération plus élevée compensait dès lors la bourse d'études. Mais aujourd'hui, de plus en plus de jeunes bénéficiaires du RIS - qu'ils reçoivent une bourse ou non - exercent un job d'étudiant pour pouvoir payer leurs études et les frais qui y sont associés. (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.