Restrictions supplémentaires en Grèce après un nouveau record de contaminations

Belga

Le ministre grec de la Santé, Thanos Plevris, a annoncé lundi de nouvelles restrictions qui entreront en vigueur à partir du 3 janvier, alors que la Grèce fait face à une flambée de contaminations, avec près de 9.300 cas positifs enregistrés en une journée.

Restrictions supplémentaires en Grèce après un nouveau record de contaminations

À partir du 3 janvier, le port d'un masque FFP2 sera obligatoire dans les lieux publics, tandis que les bars et restaurants devront fermer à minuit. Les tablées seront limitées à six personnes dans ces établissements et la clientèle devra rester assise. Si les mesures étaient renforcées avant le Nouvel An, le problème se déplacerait vers la sphère privée en raison des vacances scolaires, a ajouté M. Plevris pour justifier ce calendrier. Les événements sportifs seront limités à 10% de leur capacité d'accueil, avec un plafond de 1.000 spectateurs et spectatrices. Les limites précédemment fixées pour les matches de football et autres événements sportifs similaires n'ont pas toujours été respectées, a déploré le ministre de la Santé, espérant ne pas devoir en arriver à imposer des rencontres en huis-clos. Dans les entreprises et les administrations publiques, les employés doivent en outre passer à 50% de télétravail à partir du 3 janvier et jusqu'au 16 janvier, date à laquelle le ministère de la Santé réévaluera la situation. Le personnel de la restauration et la population, dans les supermarchés et les transports en commun, devra en outre désormais se munir de masques FFP2 ou porter deux masques chirurgicaux l'un sur l'autre. (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.