Mestdagh rompt le contrat le liant à Carrefour

Belga

Le groupe Mestdagh qui gère environ nonante Carrefour Market, essentiellement en Wallonie et à Bruxelles, a mis fin à son partenariat avec Carrefour. Un préavis d'un an est prévu dans le cadre de cette rupture de contrat et Mestdagh exploitera donc encore ces magasins tout au long de l'année 2022.

Mestdagh rompt le contrat le liant à Carrefour

Les deux parties avaient signé il y a quelques années un contrat de master franchise portant sur une durée de 10 ans. Il était possible de le remettre en cause au bout de deux ans et c'est ce qui s'est fait, a commenté une porte-parole de Carrefour Belgique, confirmant une information de RetailDetail. Actuellement, rien ne change en raison de la prestation du préavis. Et ni Carrefour, ni Mestdagh ne souhaitaient mercredi émettre des prévisions sur l'avenir des nonante magasins concernés. Différentes pistes sont sur la table et même un rétablissement du partenariat n'est pas exclu. "Plusieurs options existent, dont une poursuite sous l'enseigne Carrefour Market, mais, afin de pouvoir les mettre en ?uvre, il était nécessaire d'avoir les coudées franches et d'agir sans tarder", explique Mestdagh dans une communication interne. "Le contexte actuel, notamment les difficultés d'approvisionnement ainsi que les défis du commerce de demain, a rendu nécessaire une réflexion approfondie sur l'avenir du groupe", précise-t-on encore. Ce revirement s'accompagne d'un changement de CEO à la tête de Mestdagh. Fabienne Bryskère a ainsi quitté son poste le 23 décembre et est remplacée par Emmanuel Coria. La décision du départ de Mme Bryskère a été prise de commun accord, indique-t-on. Ces derniers mois ont été assez agités sur le plan social pour les supermarchés Carrefour Market du groupe Mestdagh, les syndicats dénonçant une charge de travail trop importante. Des mouvements de grève avaient été observés. (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.