Musée du Louvre: le nombre de visiteurs en 2021 encore nettement inférieur à l'avant-crise

Belga

Le musée du Louvre a encore vu sa fréquentation souffrir en 2021, affichant un repli de 70% par rapport à 2019 malgré une nette reprise en fin d'année, a-t-il annoncé mercredi.

Musée du Louvre: le nombre de visiteurs en 2021 encore nettement inférieur à l'avant-crise

Le plus grand musée du monde, fermé du 1er janvier au 19 mai 2021 en raison de la crise sanitaire, a accueilli 2,8 millions de visiteurs, soit 100.000 de plus qu'en 2020. En 2019, avant la pandémie de Covid-19, 9,6 millions de personnes l'avaient visité à Paris, le record absolu datant de 2018 (10,2 millions). Par conséquent, les recettes liées à la billetterie se sont établies l'an passé en retrait de 80 millions d'euros comparé à 2019. Sur l'année 2021, l'Etat verse 110 millions d'euros, dont 70 millions au titre de la compensation des pertes de recettes et 40 millions via le plan de relance. Un complément de 6 millions d'euros est prévu pour 2022, a souligné le musée. Ouvert durant 194 jours au lieu de 310 l'an passé, le musée a accueilli plus de visiteurs en octobre et novembre 2021 que durant tout l'été. Comme en 2020, ils ont été principalement français (61%), avec une majorité venant d'Île-de-France (61%), dont 28% de Parisiens. En revanche, les touristes asiatiques et américains ont été "quasi absents". Ces derniers ont représenté 6,2% des visiteurs, suivis notamment par ceux venus d'Allemagne (6%), d'Italie (4,4%), d'Espagne (4%), des Pays-Bas (3,2%), du Royaume-Uni (2,1%) et de Belgique (2,1%). Les moins de 18 ans ont en outre constitué 20% du public du Louvre. Un peu plus d'un quart (28%) des visiteurs étaient des 18-25 ans de l'Union européenne. (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.