Coronavirus - "On n'acceptera pas le baromètre à n'importe quelle condition", avertit Jeholet

Belga

Le ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Pierre-Yves Jeholet (MR), a affiché mercredi soir une grande vigilance face au projet de "baromètre corona", ce nouvel outil de gestion de la crise pandémique."On n'acceptera pas un baromètre à n'importe qu'elle condition", a averti M. Jeholet lors de la séance plénière du Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles. "On sera attentif aux différents indicateurs. Il faut éviter d'avoir des seuils qui nous empêchent d'assouplir rapidement si la situation sanitaire le permet. (...) Si l'on estime que ce baromètre est trop restrictif, on aura toujours la possibilité de dire (au prochain Codeco, ndlr) qu'il n'y a pas consensus sur cet outil", a-t-il assuré devant les députés. "Ce baromètre, c'est un outil parmi d'autres, et pas la solution miracle car la situation est en constante évolution", a ajouté M. Jeholet. Les ministres-présidents des entités fédérées et le Premier ministre Alexander De Croo doivent se réunir jeudi soir au sujet de ce baromètre. Ce plan de gestion de crise, qui doit permettre davantage de prévisibilité des mesures à l'avenir, devrait être entériné lors du prochain Comité de concertation, déjà programmé mercredi prochain, selon M. Jeholet. (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.