La Russie proteste après la suspension d'une page Facebook officielle

Belga

La Russie a réclamé le rétablissement "immédiat" d'une page Facebook officielle rattachée à son ministère des Affaires étrangères, suspendue pour avoir publié des "contenus illégaux".

La Russie proteste après la suspension d'une page Facebook officielle

Le gendarme russe des télécoms, Roskomnadzor, a indiqué dimanche soir avoir envoyé un courrier à Meta, géant californien du web propriétaire de Facebook, exigeant "la levée immédiate des restrictions sur le compte officiel" de la délégation russe à Vienne chargée des pourparlers sur le contrôle des armements. La suspension de ce compte "est un acte de censure" qui "viole le principe essentiel de la libre circulation de l'information", a ajouté Roskomnadzor. La page Facebook en question a été suspendue vendredi au motif qu'elle avait publié des "contenus illégaux", selon le chef de la délégation russe à Vienne, Konstantin Gavrilov. Elle restait inaccessible lundi. M. Gavrilov a déclaré dimanche à l'agence de presse Tass que la délégation n'utilisait cette page que pour publier des communiqués officiels de responsables russes. Contacté par l'AFP, le groupe Meta, dirigé par Mark Zuckerberg, n'a pas répondu dans l'immédiat. En février 2021, le compte Twitter de la même délégation avait été suspendu. (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.