Conflit en Ukraine - Le chef de la marine allemande démissionne après avoir appelé au "respect" de Poutine

Belga

Le chef de la marine allemande a démissionné à la suite d'une polémique suscitée par ses commentaires selon lesquels le président russe Vladimir Poutine mérite le "respect" et la péninsule de Crimée "ne reviendra jamais" à l'Ukraine, a confirmé samedi le ministère allemand de la Défense.L'inspecteur de la marine Kay-Achim Schönbach a fait ces commentaires en Inde vendredi. Ils ont incité l'Ukraine à faire appel à l'ambassadeur allemand et à Schönbach pour tenter de les retirer samedi. "Ce qu'il veut vraiment, c'est du respect", a-t-il dit à propos de Poutine. "Et, mon Dieu, donner du respect à quelqu'un est peu coûteux, voire gratuit. Si on me le demandait, il serait même facile de lui donner le respect qu'il exige vraiment et qu'il mérite probablement aussi." Les commentaires de M. Schönbach sont intervenus après que Moscou a stationné 100.000 soldats le long des frontières de l'Ukraine, entraînant des semaines de tractations diplomatiques pour empêcher les hostilités d'éclater. La Russie nie qu'elle prépare une invasion, mais a également exigé que l'Otan promette de ne pas admettre l'Ukraine et de ne pas s'étendre davantage en Europe de l'Est. (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.